Archive

Posts Tagged ‘éducation’

Les devoirs sont-ils inutiles?

D’après une récente étude de la V.R.T. et de Newsblad, les « devoirs ont peu d’effet sur l’apprentissage ».

Le problème, à mon (humble) avis, est que l’on traite le système de l’éducation comme une usine à fabriquer des facteurs de production; avec ses requis en terme de production et ses attentes en termes de résultats. Et le tout, en faisant passer chaque outil de travail par la même usine à les fabriquer.
Du coup, il faut « échouer » le circuit général pour arriver dans un circuit technique ou professionnalisant – ce qui, en termes psychologiques, peut être difficile à vivre tant pour les parents que pour les jeunes – pour privilégier, que sais-je, un idéal de médecin, avocat… auquel l’enfant n’aspire peut-être pas.
Alors que bon, si on reste dans l’optique ‘usine’ (auquel je ne souscris pas, mais soit), en termes de rentabilité expérience/années d’études, ce qui est le mieux reste les filières professionnelles – mi stage mi cours dans le secondaire. Alors que chaque parent pousse ardemment ses enfants vers le général.

Alors, je ne suis pas sûr que les devoirs n’ont pas d’effet sur l’apprentissage, parce que c’est en répétant des actions qu’on les rend mécaniques et donc qui nous permettent de les utiliser ensuite. Donc en primaire et début secondaire, je pense qu’on essaye de mettre trop de responsabilités sur le dos des professeurs. L’Homo Sapiens, normalement, éduque lui-même ses enfants, je le rappelle. On dit que l’éducation n’est plus ce qu’elle était mais visiblement, ce sont les parents qui sont incapables de faire faire leurs devoirs à leurs enfants.

Je pense que la première personne à éduquer, ce sont les parents. On dit toujours « il n’y a pas de cours pour être parent » – et c’est peut-être là notre erreur. Pour l’instant, nous reposons sur l’enfant pour transmettre de la documentation signée à la hâte, parcourue ou simplement ignorée.
En les renseignant bien sur les différents types d’études qui existent et en insistant sur le fait qu’il n’y en ait pas une plus mauvaise que l’autre – général, technique ou professionnalisant – pour pousser les enfants à s’orienter vers leur PASSION, et de s’y impliquer à 100%; je pense, et j’espère, que le problème des devoirs deviendra accessoire.

Publicités
Catégories :Actualité, Belge, Idées Étiquettes : , , ,
%d blogueurs aiment cette page :